All Posts By

Delphine Bionne

Purch France devient Galaxie Media

By | Corporate | No Comments

Trois dirigeants de Purch SAS France, André Baden-Semper (Managing Director), Isabelle Dumonteil (VP Content) et Kim Huynh (Performance Manager) acquièrent l’activité d’éditeur de sites ainsi que la régie de Purch France. Ces entités deviennent aujourd’hui Galaxie Media, un carrefour unique qui permet aux marques de communiquer auprès des passionnés de la high-tech. Ainsi, André Baden-Semper devient Directeur général de Galaxie Media SAS, Isabelle Dumonteil, Directrice des rédactions et Kim Huynh Directrice des opérations.

« Nous sommes fiers de réunir, autour des nouvelles technologies, des marques média françaises de référence et des milliers d’influenceurs. Nous avons constitué une offre premium qui permet aux marques de communiquer avec les consommateurs de manière qualitative et unifiée à chaque touchpoint, de la recherche d’information à la prise de décision » déclare André Baden-Semper, Directeur général de Galaxie Media SAS.

Au cœur de Galaxie Media se trouvent l’innovation et les nouvelles technologies. De celles qui nous impactent au quotidien et provoquent aussi les évolutions majeures de notre société. Autour de ces thématiques fortes, Galaxie Media fédère des médias dédiés aux décryptage des nouvelles technologies ainsi qu’un solide réseau d’influenceurs passionnés qui partagent leurs expériences avec leur communauté.

Chaque média, chaque influenceur sélectionné par Galaxie Media publie au quotidien des contenus (articles, vidéo, test, unboxing…) qui résonnent auprès de son audience. Galaxie Media associe à cet univers de qualité et brand safe des outils de pilotage exclusifs d’achat média, de ciblage et des solutions sur mesure permettant aux marques d’être présentes à chaque instant du parcours de décision des consommateurs.

Galaxie Media SAS est un point d’entrée unique pour les marques qu’elle accompagne dans leur recherche d’efficacité et qu’elle conseille dans le déploiement de leur stratégie auprès de millions de passionnés.

Telecharger le CP

1ère audience
100% tech en France

14 millions de VU/mois

+80 millions de pages vues

+ 3000 articles par mois

250 marques nous font déjà confiance

12 millions de followers sur Twitter

25 millions de likes sur Facebook

+50 millions de vidéos vues

1 solution programmatique exclusive

1 plate-forme de micro-influenceurs

1 studio créatif

Galaxie Media régie publicitaire de Clubic.com

By | Partenaire | No Comments

Purch France, groupe média digital, signe un partenariat avec Clubic, media sur les nouvelles technologies et le numérique, pour la commercialisation de son inventaire publicitaire IAB desktop et mobile.

Tout comme 25 autres éditeurs high-tech français, Clubic va bénéficier du savoir-faire de Purch France dans la commercialisation d’inventaire display (exclusivité) ou encore de dispositifs de brand content et « native e-commerce ». Ce partenariat stratégique conforte Purch France dans sa position d’expert de la verticale high-tech, au croisement du contenu et du e-commerce.

Les points forts de Clubic :

  • Un carrefour d’audience volumique et qualifié : 3M de lecteurs[1],
  • Plus de 15 thématiques couvertes sur l’éditorial : guides et tests, comparateur, logithèque, bons plans,
  • Communauté : un fort engagement autour des contenus et services : 228k fans Facebook, 74k followers sur Twitter.

Florent Maitre, Président de Clubic déclare : « Nous sommes ravis d’annoncer ce partenariat stratégique avec Purch, régie leader sur la verticale High-Tech. Cela va nous permettre de proposer à nos 3 millions de lecteurs une expérience publicitaire qualitative, en affinité avec la marque et de manière raisonnée. »

André Baden Semper, Directeur général de Purch Europe déclare : « Nous sommes heureux de compter une nouvelle marque premium telle que Clubic parmi notre portefeuille média en France. Purch fédère désormais 25 marques média françaises pour faciliter les décisions d’achat high-tech de près de 16,5 millions d’internautes[2] et accompagner les annonceurs dans la création d’engagement fort avec leurs prospects. »

 

[1] Source : Médiamétrie//NetRatings

[2] Source : Médiamétrie//NetRatings, avril 2018

Telecharger le CP

Purch s’arme contre la fraude publicitaire

By | AdTech | No Comments

Purch, groupe média digital de référence mondiale pour plus de 100 millions d’high-tech enthousiastes par mois dont près de 30 millions en Europe[1] et 13 millions en France[2], annonce le déploiement sur l’ensemble de ses sites propriétaires et partenaires de plusieurs technologies pour renforcer sa stratégie de lutte contre la fraude publicitaire. Garantissant déjà un taux très bas de trafic invalide avec la technologie accréditée MRC d’Integral Ad Science, le groupe media digital et marketplace Purch s’engage à aller plus loin pour certifier l’authenticité de son audience.

« Avec ces nouveaux outils, notre plateforme programmatique propriétaire offre à nos partenaires et clients un niveau de sécurité et de transparence unique sur le marché pour leurs achats en France ou pan-européens » déclare André Baden-Semper, Managing Director Europe de Purch. « Outre le trafic non-humain et les malwares, nous luttons aussi activement contre l’usurpation de nom de domaine (domain spoofing). Nous avons ainsi été l’un des premiers éditeurs à adopter l’initiative ads.txt pour permettre aux acheteurs d’identifier facilement les intermédiaires autorisés à vendre nos noms de domaines français et mondiaux. »

DEUX NOUVELLES FONCTIONNALITÉS POUR RAMP, LE SERVER-SIDE HEADER-BIDDING DE PURCH

Pour garantir un service premium aux plus de 35 sources de demandes programmatiques connectées en server-to-server (SSP, Exchanges, etc.) à RAMP, Purch a déployé une architecture unique et puissante. La détection des bots, par exemple, est intégrée à RAMP, server-side header-bidding du groupe. Avec cette technologie basée sur Javascript, le groupe media ainsi que tous les éditeurs utilisant la plateforme bénéficient de ce nouvel outil pour protéger leurs sites du trafic invalide. Purch a également développé une fonctionnalité permettant de bloquer en temps réel la diffusion de publicités programmatiques auprès d’une audience signalée comme frauduleuse.

UNE MÉCANIQUE A PLUSIEURS NIVEAUX

La stratégie de lutte contre la fraude du groupe repose sur plusieurs couches technologiques interconnectées au serveur RAMP :

  1. Tous les sites propriétaires de Purch ont intégré Shieldsquare. Cet outil, basé sur l’Intelligence Artificielle, s’exécute sur chaque page appelée pour y détecter et bloquer automatiquement les robots. Si le trafic est seulement signalé comme suspect, la page est bloquée jusqu’à ce que l’utilisateur ait rempli un CAPTCHA pour prouver son authenticité.
  2. Integral Ad Science (IAS) est également utilisé sur tous les sites propriétaires et partenaires de Purch. Les signaux de données de chaque page appelée sont transmis en temps réel à l’adserver, ce qui permet de bloquer tout trafic signalé comme non-humain par IAS ; au moment de l’impression.
  3. Enfin, RAMP a intégré une solution de blocage de malwares en temps réel et l’applique à l’ensemble de ses sites propriétaires et partenaires.

[1] Source : BlueKai, 30 jours avant le 18 novembre, visiteurs uniques desktop et mobile

[2] Source : comScore, septembre 2017

 

Telecharger le CP

Purch décode Noël

By | Etude | No Comments

LES FRANCAIS, FANS DE HIGH-TECH !

TOUT SUR LEURS INTENTIONS D’ACHAT ET LEURS HABITUDES DE CONSOMMATION

  • 63 % des Français prévoient des achats high-tech pour la période des fêtes.
  • 17 % des acheteurs de produits high-tech feront leurs achats de Noël à l’occasion du Black Friday
  • Un tiers des Français comptent dépenser plus de 500 euros en produits high-tech pour Noël
  • Les ordinateurs portables, les téléphones et les tablettes sont les trois produits les plus attendus par les Français.

A quelques semaines de la distribution des cadeaux, les Français apparaissent encore et toujours intéressés par les produits high-tech. Combien de Français vont en acheter ? Que vont-ils offrir ? Combien vont-ils dépenser ? Qu’attendent-ils sous le sapin ? Pour répondre à toutes ces questions, Purch, groupe média digital de référence pour plus de 10 millions d’high-tech enthousiastes par mois, dévoile la quatrième édition de son étude de Noël[1]. Celle-ci décrypte le parcours d’achat des Français dans leur quête des cadeaux high-tech et révèle quelles sont les intentions d’achats des Français et leurs habitudes de consommation.

LES PRODUITS HIGH-TECH TOUJOURS AU CŒUR DES ACHATS DE NOEL DES FRANCAIS

À l’occasion des fêtes de fin d’année 2017, les intentions d’achats de produits high-tech des Français restent stables à 63 %, contre 64 % en 2016. Au sein de la population française, 68 % des hommes prévoient des achats technologiques, et 59 % des femmes.

L’enquête rappelle un fossé générationnel en matière d’achats technologiques pour les fêtes de fin d’années, qui reste stable par rapport à 2016 :  les 18/29 ans représentent 23 % des acheteurs, les 30/44 ans, 31,5 % et les 45/59 ans, 29 % pour cette période. Seules 16 % des personnes prévoyant d’acheter des produits high-tech pour Noël ont entre 60 et 75 ans.

L’analyse des données de cette enquête montre également que pour Noël, les produits technologiques attirent une très large majorité des CSP+ : 78 % des Français de cette catégorie socio-démographique comptent acheter un ou plusieurs produits high-tech à Noël. Par ailleurs, 72 % parmi les foyers de la classe moyenne et 63 % des foyers les plus modestes prévoient un achat high-tech.  Unique exception, seuls 45 % des retraités projettent d’offrir ou de s’offrir un produit technologique pour les fêtes.

Dans cette étude, on observe ainsi que les achats high-tech touchent l’ensemble de la population à cette période de l’année, quel que soit l’âge, le sexe ou la catégorie socio-démographique des personnes interrogées.

EN FRANCE AUSSI, LE BLACK FRIDAY LANCE LA SAISON DES ACHATS DE NOEL

En réunissant 17 % des intentions d’achats technologiques, le Black Friday et ses promotions entrent dans les mœurs des Français. La proportion des intentionnistes pour cette journée a, en effet, plus que doublé entre 2016 et 2017 ! 20 % des femmes intentionnistes comptent bien profiter des promotions du Black Friday !

73 % des personnes interrogées prévoyant un achat technologique pour les fêtes ont indiqué qu’elles l’effectueront au cours du mois précédant Noël. Dans le détail, 47 % des intentionnistes envisagent d’acheter un ou plusieurs produits high-tech environ 1 mois avant les fêtes, 21 % d’entre eux, environ 15 jours avant et 5 % en dernière minute (moins d’une semaine).  Ils sont seulement 8 % à vouloir faire leurs achats high-tech de Noël avant le Black Friday, dont la notoriété se confirme d’année en année.

En somme, il apparaît clairement que le Black Friday lancera cette année la période des achats de Noël et qu’une grande majorité des achats seront fait entre ce jour et deux semaines avant Noël.

EN 2017, LES FRANÇAIS PLEBISCITENT LES TESTS ET COMPARATIFS ONLINE

Pour Noël, les Français plébiscitent encore davantage les sites d’informations en ligne : 65 % des intentionnistes prévoient de se renseigner au travers des guides, tests et comparatifs online, soit 10 % de plus qu’en 2016. Les médias digitaux sont de loin les plus populaires pour le choix des produits high-tech à Noël !

Les conseillers en magasin restent également une source importante de conseil pour les consommateurs qui sont 54 % à déclarer les consulter pendant leurs achats. Ils sont suivis par les guides et comparatifs publiés dans les magazines papier (22 %). La publicité ferme la marche, qu’elle soit en ligne (20 %) ou en TV, radio et presse (18 %).

Une majorité des personnes consultant les sites Internet d’informations sont des hommes CSP +, mais les femmes sont de plus en plus nombreuses à le faire : 49 % des intentionnistes se renseignant sur ces supports sont des consommatrices en 2017, une progression de près de 5 % par rapport à 2016.

OU LES FRANCAIS FONT-ILS LEURS ACHATS DE NOËL ?

Pour leurs achats high-tech de Noël, 79 % des Français se tournent vers Internet pour les réaliser, mais ils sont également 73 % à se rendre en magasin physique, montrant ainsi une certaine complémentarité entre les deux canaux. En 2015, les Français étaient 82 % à indiquer faire leurs courses de Noël sur Internet.

Sur internet, ce sont d’abord les e-commerçants (Amazon, Cdiscount…) qui tirent leur épingle du jeu avec 64 % des personnes achetant en ligne qui prévoient d’y faire leur shopping, suivis par les sites spécialisés (Darty.fr, Fnac.com…) consultés par 35 % des acheteurs. Les hypermarchés en ligne ferment le podium avec 13 % des acheteurs.

Dans le commerce physique, ce sont les magasins spécialisés (Darty, Fnac…) qui conservent la part du lion avec 54 % des intentionnistes qui projettent d’y faire des achats, suivis par les hypermarchés pour 32 % d’entre eux et par les magasins de détail (7 %).

UN TIERS DES FRANCAIS VONT DEPENSER PLUS DE 500 EUROS EN PRODUIT HIGH-TECH POUR NOEL

À l’occasion des fêtes de fin d’année 2017, 32,5 % des Français ayant l’intention d’acheter des produits high-tech comptent dépenser plus de 500 euros en produits high-tech, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2016. 38,5 % escomptent allouer un budget entre 200 et 500 euros

Près d’un tiers des Franciliens intentionnistes sont prêts à dépenser entre 500€ et 1000€ pour leurs achats high-tech.

INFORMATIQUE ET TELEPHONIE AU CŒUR DES ACHATS DE NOËL

54% des Français souhaitant acheter au moins un produit high-tech pour Noël projettent d’acheter du matériel informatique (ordinateurs de bureau, portables, tablettes, imprimantes). Les tablettes poursuivent leur rebond, en attirant cette année un Français sur quatre, après un déclin important en 2015.

La téléphonie prend la deuxième place du podium avec un intentionniste sur deux qui table sur au moins un achat. Androïd représente 61 % des intentions d’achats et gagne le match contre Apple (34 %), malgré l’arrivée en grande pompe de deux nouveaux modèles chez la marque à la pomme. Le matériel audio-vidéo ferme ce trio de tête avec 37 % d’intentions d’achat.

Les consoles de jeux (24 %), les produits sports/santé (23 %) et les appareils photo (20 %) suivent, avant les objets connectés pour la maison (18 %). Les télévisions ne représentent que 15 % des intentions d’achat, contre 21 % en 2016.

Côté gaming, les consoles de salon représentent 85 % des intentions d’achats (+15 % par rapport à 2016). Sur le podium des intentions d’achats, on retrouve, dans l’ordre, la PS4 de Sony, suivie de la Nintendo Switch et de la Xbox One S/X de Microsoft, toutes deux sorties récemment.

Les consoles portables, quant à elles, n’attirent cette année que 15 % des Français prévoyant un achat de console de jeux, contre 30 % l’année passée. Cette baisse des intentions peut s’expliquer par l’absence de nouvelles sorties de consoles, associées à une appétence plus forte pour les consoles de salons mentionnées ci-dessus.

QUELS SONT LES PRODUITS HIGH-TECH LES PLUS ATTENDUS SOUS LE SAPIN ?

Pour Noël 2017, l’ordinateur portable reste l’objet plébiscité par les technophiles français, qui sont 24 % à l’avoir mis en tête de leur liste au Père Noël. C’est près d’un tiers des jeunes (30 %) qui souhaite recevoir un ordinateur portable en cadeau.

Le gaming, consoles et jeux confondus, est attendu par 26 % de la population (16 % pour les consoles et 10 % pour les jeux).

L’autre star de cette étude est la tablette que 22 % des Français espèrent trouver sous leur sapin le matin de Noël. Les tablettes sont suivies de près par les smartphones, Androïd (21 %) d’abord et Apple (17 %) ensuite. Cette année encore, les jeunes rêvent davantage que les autres de trouver, le 25 décembre, un des nouveaux modèles de l’iPhone parmi leurs cadeaux.

Viennent ensuite, les bracelets et montres connectés (15,5 %), avec dans le trio de tête, Samsung (36 %) et Apple (32 %), loin devant la Fitbit (15 %). Les appareils photos (14 %), les casques audios (13 %) et les TV (12 %) ferment le classement des produits attendus par plus de 10 % des Français.

[1] Etude réalisée pour Purch, par l’institut d’études Easypanel auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1015 internautes âgés de 18 ans et plus – deuxième semaine de Novembre 2016.